Feria de Seville

LA FERIA DE SÉVILLE

Devis Groupe
La Féria de Séville est fêtée pour clôturer la semaine sainte en Espagne et plus précisément deux semaines après la semaine sainte. Si vous voulez y assister, rendez-vous dans le quartier de Los Remedios entre les avenues Ramon de Carranza et Garcia Morato pendant le mois d’Avril. Pendant ces festivités, Séville vit dans un monde d’effervescence incontournable. Chaque matin a lieu dans les ruelles et l’enceinte même de la ville la grande parade. On voit à cette occasion, le défilé des chevaux en attelages ou montés par des gens déguisés et une foule qui danse sur le rythme fou des sevillanas et des seguidillas, les danses traditionnelles de la ville de Séville. Des milliers de casetas accueillent à cet effet hommes et femmes désirant danser. Tambourins, guitares et castagnettes ainsi que les vins de Xérès, de manzanilla, de Sanlucar et de barrameda animent la journée jusqu’à 16 heures. Cette tradition remonte depuis le 17ème siècle lorsque la foire aux bestiaux fut établie dans la ville. Elle se déroulait à l’époque au Prado de San Sebastian, là où le marché du bétail était le plus favorable. Quand le bétail était vendu alors, les sévillans fêtaient l’évènement en buvant et en dansant, et ce fut ainsi pendant des années. En 1973, on a construit une place destinée uniquement à la fête, la Real de la Féria. Et c’est encore à ce même endroit que les sévillans célèbrent la fête aujourd’hui. Pour cette année, la fête se fera du 28 avril au 3 mai 2009.

Séville l'andalouse. Quinze jours après la semaine sainte, Séville l'Andalouse se prépare à fêter et vivre la " Feria de Abril" L'ancienne " foire aux bêtes " est devenue, au fil des générations, la fête incontournable des Sévillans qui marque le retour du printemps.

les casitas
une sévillanas

Le commerce des bestiaux a fait place au spectacle de jolies et élégantes gitanes qui jouent de leurs éventails. Ce rendez-vous est l'une des occasions de se montrer, chaque après-midi, sur l'autre rive du Guadalquivir, chevauchant de magnifiques montures. 
Le soir venu, toute la ville se rend sur le champ de foire dans le quartier de Triana, entre les rues Morato et Ramon de Carenza, pour se réunir dans des casetas, ces abris de toiles loués par de riches particuliers et par des sociétés qui s'en servent comme moyen de représentation.

Dans les casetas, on mange les plats traditionnels, on boit des vins en provenance des terroirs espagnols et on danse la sévillanas jusqu'au petit matin. Les casetas sont privées et qu'il n'est pas facile pour un touriste de s'y faire inviter. Il faut en effet savoir que l’on n’y accède que sur invitation d’un associé ou d’une connaissance. Mais d’autres sont publiques, et l’on peut y entrer librement. Le bureau d’information, situé à l’entrée de la feria, vous les indiquera. C'est en revanche dans les allées que l'on trouve une véritable ambiance de fêtes avec des danses endiablées sous le rythme du flamenco. Ne soyez pas en reste. Vous ne tarderez guère à vous faire inviter et entrer dans la danse.

La féria de Séville

Pendant toute la fête, les gens sont vêtus de costumes andalous typiques : les hommes, le costume traditionnel des campagnes, et les femmes, celui de flamenco ou de gitane. Dans la journée, la feria se remplit de centaines de cavalières, cavaliers et voitures à cheval décorés. Il s’agit du paseo de caballos (promenade des chevaux), auquel il est possible de participer en louant une calèche avec chauffeur du service régulier. À proximité de l’enceinte de la feria, se trouve la Calle del Infierno : une zone de jeux très animée, contenant une foule d’attractions pour petits et grands, ainsi que des stands où prendre un verre ou une collation. Un autre élément indispensable sont les taureaux : chaque après-midi, la foule se presse dans les arènes de la Maestranza pour assister à la corrida (les entrées et les abonnements peuvent être achetés à l’avance par téléphone ou sur le site Internet des arènes). Finalement, après une semaine de réjouissances, le dimanche à minuit, un impressionnant spectacle de feux d’artifices met un terme à la Feria d’avril jusqu’à l’année suivante.

La Feria de printemps marque aussi le début de la saison taurine. Dans la célèbre arène de Maestranza, c 'est l'heure des corridas où les toreros manifestent leur courage sous le regard et les " Olé " d'aficionados exigeants. 
Aller à Séville durant cette période est bien sûr l'idéal pour découvrir une ville en fête mais c'est aussi la pleine saison touristique. Alors, réservez votre hôtel avant de partir. 

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×